Gilets jaunes : Macron, démission ? Un slogan erroné !

mardi 26 mars 2019
par  Info
popularité : 45%

A la naissance de ce site, trois communiqués relatant les demandes de divers groupes de Gilets jaunes ont été publiés, assortis de nos appréciations. Ces textes ont suscité des commentaires d’autres Gilets jaunes, mettant notamment l’accent sur leurs revendications essentielles, auxquelles nous souscrivons :
• Plus de justice sociale, quant à la répartition des richesses, et donc du pouvoir d’achat
• Plus de justice fiscale, rendant à l’impôt sa progressivité
• La démocratie participative, rendant au peuple son mot à dire dans la conduite de ses affaires

Mais il est une quatrième revendication sur laquelle on peut diverger : la démission exigée de Macron, D’abord, parce que si les Gilets jaunes n’avaient comme interlocuteurs que des gens qui seraient d’accord avec eux, ils n’iraient pas bien loin. Ensuite, parce que, du seul point de vue de la stratégie suivie, demander la démission de Macron est une faute, un slogan erroné.

Pourquoi erroné ? Parce que Macron n’est pas la cause des errements du « système », il n’en est que le résultat. Macron est le héraut, le haut-parleur, s’en prendre à lui c’est vouloir casser un simple instrument : un de perdu, dix de retrouvés. Non seulement la démarche est inadéquate au but visé, mais, pire, elle est nuisible à la cause qu’elle prétend défendre.

Nuisible ? Parce que creuse, hors du temps, irréaliste, déraisonnable au point de décrédibiliser ce qu’il y a de plus légitime dans la révolte. Nuisible encore et enfin car, du fait de son extrémisme, cette revendication est assimilée aux violences et débordements rapportés complaisamment par les tenants du système.

La cause juste des Gilets jaunes mérite mieux…


Commentaires

Logo de Info
vendredi 5 avril 2019 à 15h43 - par  Info

la vraie question n’est pas de savoir si le slogan « Macron, démission » plait ou non aux GJ. Il est de savoir s’il est adéquat aux buts visés par eux ou si, au contraire, il leur nuit.

vendredi 5 avril 2019 à 15h36

Débuts prometteurs du site…
Après l’information, j’ai hâte de savoir comment agir. Pourquoi refuser le mot d’ordre « Macron démission » qui fait l’unanimité (ou presque) sur les ronds-points et les voitures qu’on arrête. Par quoi le remplacer ?
Demander une démission est un raccourci qui, dans un régime de démocratie électorale revient à demander de nouvelles élections. Cela s’appelle référendum d’initiative citoyenne...RIC...qui sera peut-être un jour dans la Constitution

Logo de Info
mardi 2 avril 2019 à 06h16 - par  Info

Je suis d’accord, rien de plus emblématique que Macron pour incarner le système. Mais là n’est pas la question. Ne faudrait-il pas plutôt constater d’abord qu’à eux seuls les Gilets jaunes ne renverseront pas le système ? Et si l’on est OK avec ce constat, comprendre que l’on a tout à gagner en évitant des slogans propres soit à éveiller le scepticisme, soit carrément l’hostilité d’alliés pourtant potentiels ? S’efforcer de comprendre les ressorts de leurs comportements, avant de leur proposer nos solutions, même si l’on est persuadés de la justesse de ces dernières ?

Avant de vaincre, il faut convaincre !

vendredi 29 mars 2019 à 12h18

Et pourtant, il faudrait bien le changer ce « système ». Qui de plus emblématique de ce « système » que Macron, à la fois par sa fonction et par ses actes ? Aujourd’hui, malheureusement, je ne parviens pas à imaginer comment le système pourrait changer tant il est verrouillé et puissamment défendu, mais le jour venu, a quoi servirait Macron pour mettre en place davantage de justice sociale et fiscale et de démocratie participative ?

Agenda

 

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456