L’Homme prédateur

« En détruisant partout les grands végétaux qui protégeaient le sol, pour des objets qui satisfont son avidité du moment, il amène rapidement à la stérilité ce sol qu’il habite, donne lieu au tarissement des sources, en écarte les animaux qui y trouvaient leur subsistance, et fait que de grandes parties du globe, autrefois très fertiles et très peuplées à tous égards, sont maintenant nues, stériles, inhabitables et désertes. Négligeant toujours les conseils de l’expérience pour s’abandonner à ses passions, il est perpétuellement en guerre avec ses semblables, et les détruit de toutes part et sous tous prétextes, en sorte qu’on voit des populations, autrefois considérables, s’appauvrir de plus en plus. On dirait que l’homme est destiné à s’exterminer lui-même après avoir rendu le globe inhabitable. »

Ces textes ont 200 ans. Jean-Baptiste Lamarck les a écrits, alors qu’il était déjà aveugle, tout à la fin de sa vie. C’était sa dernière œuvre, il l’a dictée à sa fille Camille vers 1820

Pour en savoir plus...


vendredi 21 février 2020
par  Catherine Cadou, Christian Sautter

Les vilains virus

L’épidémie de coronavirus née en Chine a libéré des flots de commentaires parfois hystériques sur le « péril jaune », le despotisme du Parti communiste chinois et l’omnipotence de son président, la bougeotte frénétique des touristes et des hommes d’affaires, et cette horrible mondialisation des maladies qui vient perturber « notre » croissance et « nos » projets de vacances !

Lire la suite de l’article


Articles les plus récents

vendredi 21 février 2020
par  Catherine Cadou, Christian Sautter

Les vilains virus

L’épidémie de coronavirus née en Chine a libéré des flots de commentaires parfois hystériques sur le « péril jaune », le despotisme du Parti communiste chinois et l’omnipotence de son président, la bougeotte frénétique des touristes et des hommes d’affaires, et cette horrible mondialisation des maladies qui (...)

lundi 10 février 2020
par  Catherine Cadou, Christian Sautter

Des jonquilles en hiver

Ce matin, sous un ciel bleu alpin, le jardin du Palais-Royal était tapissé de jonquilles jaunes et épanouies. Au début du mois de février ? Il n’y a plus de saison, ma bonne dame ! Ce signal faible nous presse de nous lancer dans la transition climatique. Nombreux sont ceux qui en parlent ; moins (...)

lundi 20 janvier 2020
par  Catherine Cadou, Christian Sautter

La chute d’un empereur de l’automobile

Le 8 janvier, Carlos Ghosn, ancien président de Renault, Nissan et Mitsubishi, a tenu à Beyrouth une conférence de presse magistrale en anglais, arabe et français, à la suite de son évasion spectaculaire du Japon. Dans un long exposé initial, il a commencé par déplorer ses conditions de détention (...)

lundi 13 janvier 2020
par  Catherine Cadou, Christian Sautter

Le cauchemar de 1984

Alors que la France est saisie par une crise de nerfs à propos de l’évolution des retraites dans la prochaine décennie, j’ai ressenti le besoin de relire un ouvrage ancien qui n’a pas pris une ride : « 1984 » de Georges Orwell.
La grève thrombose des conducteurs de trains, de métro ou de bus qui (...)

mercredi 25 décembre 2019
par  Catherine Cadou, Christian Sautter

Le premier ministre et le crocodile

Le discours compliqué du Premier ministre devant le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), le 11 décembre, m’a rappelé un conte magique de mon enfance. C’est l’histoire d’un pêcheur qui attrape un crocodile sacré et le coupe en trois morceaux pour en faire une bonne soupe. Pris de remords (...)

dimanche 1er décembre 2019
par  Jacques Vercueil

Quelques films kurdes

Le Troupeau (Sürü) de Zeki Ökten et Yilmaz Güney (scénario) L’entrée de la jeune Berivan dans une famille rivale pour faire la paix n’ayant pas donné de descendance au patriarche Hamo, il en tient la bru pour responsable et la guerre reprend. Berivan périclite et, quand il faudra prendre le train pour (...)

samedi 30 novembre 2019
par  Jacques Vercueil

Le cinéma kurde

Il n’existe pas d’Etat kurde, peut-il exister un cinéma kurde ?
Certes, il existe, riche en réalisations de qualité ; mais il faut aller le chercher sous les déguisements obligés d’un pays éclaté et d’un peuple opprimé. Ses cinéastes et ses films sont dits turcs, irakiens, iraniens - voire français, (...)

dimanche 17 novembre 2019
par  Lucien Farhi

Les Kurdes. Point N°6

Les Kurdes : qui sont-ils ?
Les Kurdes sont près de 40 millions, répartis entre quatre États : Turquie (20 millions), Iran (12 millions), Irak (8.5 millions), Syrie (3.6 millions), auxquels il faut ajouter une diaspora de 2 à 3 millions.
Islamisés pour la plupart, leur gloire a culminé avec (...)

mardi 5 novembre 2019
par  Danielle Stordeur, Lucien Farhi

Cinéma du temps jadis. L’homme au bras d’or

Nous avions oublié complètement le film d’Otto Preminger. Au point de ne plus se souvenir, l’un comme l’autre, si nous l’avions ou pas, déjà vu.
A la sortie du cinéma, bof… L’un en a au jeu outré de Sinatra dans la scène du drogué en manque, l’autre, à la prévisibilité de l’intrigue, à la caricature des (...)

lundi 28 octobre 2019
par  Danielle Stordeur, Lucien Farhi

Cinéma d’aujourd’hui. Sorry We Missed You

Le libéralisme est un totalitarisme. On s’en doutait. Avec ce film, c’est une certitude.
Mettons d’emblée les points sur les i : nous ne sommes pas amateurs de cinéma « militant ». Traduire : les bonnes intentions font rarement, à nos yeux, un bon film. Eh bien, « Sorry, we missed you », le film de Ken (...)

Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 48 prochains mois

Brèves

20 septembre 2019 - DVD Cinéma : Dieu existe. Son nom est Petrunya

Au mois de Mai, nous vous avions signalé ce petit bijou macédonien. Vous allez pouvoir faire (...)

16 février 2019 - Immigration

Moussa est admis au droit d’asile !!!